top of page

De l'inspiration...

En pleine écoute d'un podcast découvert hier, je me rends compte que les envies de lecture ne s'arrêtent jamais.


La situation me paraît d'un coup complètement catastrophique. Je n'aurai jamais assez de temps, d'énergie, de mémoire et de place pour tout lire.

De-ci de-là, dans mon agenda, une note dans mon téléphone, un post-it dans un classeur et même sur mon sous-main, des titres, des titres, des titres. Ma liste d'envie sur Amazon ne désemplit pas et ma liseuse est pleine.


A détour d'une consultation internet, sur je ne sais plus quel réseau social, un article de l'Obs sur "La familia Grande" de Camille Kouchner. J'ai lu et aimé ce récit, je veux lire l'article. Là, un podcast est cité : "Ou peut-être une nuit", qui est le travail d'une journaliste sur l'inceste et ses conséquences familiales et sociales. Je me dis que ce peut être intéressant et changer de "ça peut pas faire de mal". Outre le sujet brûlant et déstabilisant du podcast, je suis frappée par la qualité du travail d'enquête, la narration, les témoignages mais surtout les sources. Aussitôt, je prends un crayon et je note un, deux, six, huit titres d'ouvrages... en seulement trois épisodes de 45 minutes chacun. Et c'est là que je prends conscience de tous ces petits mots ou rappels que je me laisse à moi-même.

Je prends conscience que regarder (ou écouter) "La Grande Librairie" est d'abord l'occasion pour moi de noter des ouvrages à lire. Le podcast "ça peut pas faire de mal" m'encourage à me lancer dans des aventures littéraires, un titre dans un livre même sera noté pour plus tard, une oeuvre citée dans une série ou dans un film.



Il y a quelques mois de cela, je m'interrogeais sur le pourquoi du comment j'avais, à tel moment, envie de lire tel livre. C'est en m'emparant du roman "Les raisins de la colère" que j'avais commencé à me questionner. Et puis, aussi, un livre qui nous est offert à un instant T n'est lu qu'an an, deux ans plus tard... pourquoi ?


En ce qui me concerne, je ne sais pas toujours pourquoi, mais je sais qu'il y a sans doute trop. Sur ma PAL (pile à lire), je dois avoir plus d'une cinquantaine d'ouvrages, sans compter ceux du #challengelectureRCL21

La liste, de là où je suis, me paraît tellement énorme qu'elle me donne le tournis, mais en même temps, me soulage : je n'arriverai jamais à court de lectures, de découvertes et de voyages. Je ne m'épargnerai aucun témoignage, aucune page. Peut-être n'aurai-je jamais la réponse du pourquoi du comment de certaines envies de lectures, mais je sais que tout, ou presque, ce à quoi je suis exposée aujourd'hui me donne envie d'aller plus loin dans mes lectures.


 

Voici un aperçu de mes envies, de mes notes, post-it, rappels...


Et tout n'y est pas, je m'en rends compte en la relisant...

On refait le point d'ici quelques mois ?


 

Liens vers les podcasts et émissions inspirants :


Et bien sûr, l'incontournable "ça peut pas faire de mal" :D

14 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Commentaires


bottom of page