top of page

Du Domaine des Murmures

Carole Martinez

Ce roman, dont j’ignorais même l’existence, m’a été conseillé par un non-lecteur assidu. Un jeune homme pour qui lire est une perte de temps et qui ne comprend pas mon engouement pour les voyages littéraires. Il m’a dit : « lis-le, tu verras c’est nul ! ».

Force est de constater que nous n’avons pas les mêmes goûts car j’ai aimé, beaucoup.

Au XIIème siècle, une jeune fille de 16 ans doit épouser un jeune homme, beau garçon cependant, mais égoïste et violent. Le jour des vœux, elle refuse de dire oui à Lothaire et exige de pouvoir donner sa vie au Christ. Sur ses ordres, une chapelle sera bâtie et, en son sein, une cellule où Esclarmonde devra vivre en recluse jusqu’à la fin de sa vie, n’ayant comme ouverture sur le monde qu’une petite fenêtre à barreaux.

Les pèlerins affluent pour voir cette jeune fille, cette martyre, qui a décidé de donner sa vie à Dieu et qui est capable de miracles. Et ce qui devait être une vie de prisonnière deviendra un long voyage grâce aux récits des voyageurs, aux rencontres et… au plus grand de tous les miracles.

J’appréhendais l’époque (je ne suis pas grande fan du moyen-âge) et l’aspect religieux mais j’ai été transportée par ce récit : c’est fluide, facile à lire, passionnant et on ne s’ennuie pas un seul instant.

Je viens de voir que ce roman a reçu le Prix Goncourt des Lycéens en 2011 et c’est toujours un plaisir de constater que les livres qu’on a aimés ont la reconnaissance qu’ils méritent !

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page