top of page

Grace

Paul Lynch

Grace, quel titre poétique, quel mot plein de promesses, ne trouvez-vous pas ?


Grace est une toute jeune fille irlandaise, vivant au nord de son pays, lors de la grande famine de 1845. Sa mère décide de la travestir et de l’envoyer sur les routes, trouver de quoi se nourrir. Elle quitte donc sa misère familiale pour la misère de la route. De rencontres en aventures, de lassitudes en colères, une émotion sera toujours présente : la peur. La peur et la faim. Troublée, perdue, ne sachant à qui elle peut se fier et où aller, appréhendant le moment où on la découvrira fille. Et alors, quels autres malheurs arriveront ?

Paul Lynch a une plume acérée, directe. Il mène son lecteur dans l’esprit de Grace, quitte à nous perdre entre songe et réalité. Mais, toujours, on s’y retrouve. Et son efficacité va jusqu’à nous faire éprouver à nous, spectateurs de cette misère, la faim, le désarroi, les déceptions mais aussi les joies et les surprises de l’héroïne.


Je sais que j’ai tendance à souvent revenir à My Absolut Darling de Gabriel Talent, j’ai retrouvé dans ce roman la même délicatesse, la même naïveté, la même tendresse dans ce personnage pourtant dur, et violent dans son envie de s’en sortir.

C’est parfois difficile à suivre mais c’est aussi complètement addictif. Grace est attachante, Grace est prometteuse, Grace est à connaître

4 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page