top of page

L'énigme de la Chambre 622

Joël Dicker

Comme quoi, ne jamais se fier aux critiques ! Dieu sait que ce dernier roman de l’auteur suisse n’a pas fait l’unanimité, mais personnellement, j’ai beaucoup aimé !

L’écrivain, Dicker, mène l’enquête sur un crime qui a eu lieu lors du grand Week-end de la Banque Ebezner. Il reprend tous les éléments de l’investigation menée au moment du meurtre et va lui-même faire ses recherches, entre Genève et Verbier.

Le roman alterne entre plusieurs périodes en suivant les destinées de Macaire, Anastasia et Lev, avec des situations saugrenues, des rebondissements, des personnages secondaires attachants et d’autres horripilants, dans un rythme soutenu, à base d’amour et de trahisons.

C’est du Cluedo, c’est surprenant, et j’ai trouvé ça très frais...

C’est aussi un très bel hommage à Bernard de Fallois, l’éditeur de Dicker, qui est souvent raconté, avec beaucoup d’émotions.

Quelques passages peuvent être considérés comme étant « en trop » mais l’ensemble est très satisfaisant et je suis très contente de ne pas avoir écouté les avis négatifs !

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page