top of page

L'espérance d'un baiser

Raphaël Esrail

Un survivant d’Auschwitz témoigne de ce qu’il a vécu, depuis ses actes de résistances (en tant que Scout, ça m’a beaucoup marquée) jusqu’à sa libération du camp. Suite à son arrestation, il fait la rencontre à Drancy de Liliane, dont il tombe amoureux et dont le souvenir va l’aider à supporter tout ce qu’il va endurer pendant plus d’un an.

Je ne m’attendais pas à ce genre de témoignage, puisqu’il n’avait pas été « vendu » de cette façon si brute : le chroniqueur d’RTL l’avait dépeint moins comme un récit que comme une « histoire d’amour malgré l’horreur ».


J’ai encore appris beaucoup de choses, et j’ai toujours une grosse difficulté à accepter l’horreur perpétrée pendant cette guerre immonde, ponctuée par le souvenir de ce qu’ont pu endurer propres grands-pères...

C’est formateur et je ne regrette absolument pas ma lecture malgré le fait que ce n’est pas ce à quoi je m’attendais !

0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Комментарии


bottom of page