top of page

La familla Grande

Camille Kouchner

Lorsqu'on s'appelle Kouchner, en France, on ne passe pas inaperçu. Quand on est la fille d'une grande femme, reconnue dans l'intelligentsia Française, on ne passe pas inaperçue. Quand on est la belle fille d'un journaliste/ chroniqueur salué par le monde politique, on ne passe pas inaperçue.

Autant de critères qui font que garder un secret est difficile, pour une jeune fille de 14 ans et l'adulte qu'elle deviendra. Surtout quand ce secret, terrible, concerne son frère jumeau mais aussi toute sa famille. Quand ce secret peut faire basculer tout l'équilibre d'un microcosme familial et social, une société libérale déjà fragilisée par le suicide d'une part, la notoriété d'une autre part.

Alors Camille tente d'étouffer l'hydre qui prend possession d'elle, qui la rend littéralement malade, qui la fera changer dans ses comportements et dans ses rapports aux autres, en commençant par sa mère, femme aimée et adulée, portée aux nues, idéal de force et de liberté jusqu'à l'écroulement.

Camille Kouchner a dénoncé les abus sexuel de son beau-père sur son frère jumeau. Enfin, elle s'est libérée de son fardeau. Mais à quel prix ! Sa relation à elle-même, à sa famille, à son cercle de prétendus amis, à sa mère surtout en sera pour toujours malmenée.

Camille ne nomme jamais ce beau-père qui a détruit ce qu'il y a de plus précieux chez un enfant : la confiance. Et même si aujourd'hui tout le monde sait qui il est, elle ne veut plus lui donner son nom, lui reconnaître une identité. Il est juste "mon/ notre beau-père".

C'est un récit bouleversant sur le secret de l'inceste, non seulement sur les victimes directes mais également sur les détenteurs du secret, qui par amour ne disent rien : par amour de la victime, par amour du bourreau, par amour de la vie et de l'équilibre familial, pour protéger les autres avant de prendre soin de soi.

6 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page