top of page

La Reine Margot

Alexandre Dumas

Au détour d’une émission de radio, j’entends parler de la reine Margot et de ses deux suites... je me dis qu’en fait, malgré tout ce que je lis, je ne me suis encore jamais frottée à Dumas, et que ce pourrait être le bon moment...

Bien m’en a pris !

Débutant en 1972, lors de la nuit de la Saint Barthélémy, juste après le mariage de Marguerite de Vallois et Henri de Navarre (le futur Henri IV de France), le roman explore les horreurs de la guerre intestine (et civile) qui oppose catholiques et protestants, tandis que la monarchie tente de faire semblant du contraire. Les conflits et violences de la rue ne sont que le pâle reflet des coups bas, des complots et des trahisons qui se trament au coeur du Palais du Louvre.

Je me suis complètement laissée prendre dans ce roman historique, plein d’amour, d'attentats, de rebondissements et d’humour !


J’ai été charmée par l’écriture efficace de ce grand romancier et malgré quelques tournures de phrases qui m’ont obligée à les relire pour être sure d’en comprendre le sens, je ne me suis pas lassée un seul instant. J’appréhendais mais je suis rassurée : La dame de Monsoreau et Les quarante-cinq sont déjà dans ma liseuse pour une lecture prochaine !

Je vous conseille ce merveilleux roman : grâce à lui, j’ai réalisé que les classiques ne devraient plus nous faire peur !

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page