top of page

Le crime d'Orcival

Emile Gaboriau

Je finis à l'instant "Le Crime d'Orcival", roman policier de 1866. Émile Gaboriau n'est pas un auteur très connu, et pourtant... ce roman est considéré comme une référence chez les amateurs du style... si si, j'ai mené l'enquête !

Le pitch, en quelques mots : Mme la Comtesse de Trémorel est retrouvée morte dans un ruisseau, tout près de sa demeure. Poignardée à une vingtaine de reprise. L'enquête commence et le fin limier Lecoq, assisté du docteur Gendron et du juge Plantat, va remonter le fil de l'histoire sur plusieurs années pour élucider ce crime atroce. C'est à force de déductions et de découvertes plus surprenantes les unes que les autres que nous suivons le fil de ce drame.

Je ne peux malheureusement pas en dire plus : ce serait dévoiler un indice qui gâcherait le plaisir. Mais vraiment, j'ai été scotchée par le rythme de l'écriture, l'inventivité de l'auteur, les charmes des personnages. Tout y est, et c'est un régal ! ça se lit vraiment facilement et si ça évoque parfois les enquêtes de Sherock Holmes ou d'Hercule Poirot, c'est que Gaboriau est le précurseur de cette littérature parfois décriée qui est le roman policier...

4 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page