top of page

Le Lambeau

Philippe Lançon

Comment vous décrire toutes les émotions par lesquelles je suis passées en lisant ce merveilleux, prodigieux et courageux témoignage d’un de ceux qui ont « survécu » aux attentats de Charlie Hebdo ??

Philippe Lançon nous explique par le détail ce qu’il s’est passé le 7 janvier 2015, mais aussi et surtout tout ce qu’il a dû endurer par la suite. Gueule cassée d’une scène de guerre en plein Paris au XIXème siècle, c’est en combattant qu’il aborde sa guérison, conscient et assumant aussi l’égoïsme nécessaire à sa reconstruction.


De chirurgie en musique, de questionnement en reconstruction, Philippe Lançon se donne tout entier à son lecteur. On a de la peine pour sa famille, on tremble avec les médecins, on tente de parler avec l'orthophoniste, on rêve de symphonies et de grands romans.

Ce récit a été écrit non seulement pour se faire entendre, pour se soigner, mais aussi pour faire comprendre la douleur de l'auteur d'être un survivant quand les amis ne le sont pas. Le complexe de la survie, et parfois le regret. Mais aussi l'espoir, l'amour, la combativité et le courage.


J’ai beaucoup pleuré, beaucoup frémi, pas mal ri aussi...

Moi, #toujoursCharlie, j’ai eu beaucoup de mal à terminer ce livre de 510 pages car j’étais bien avec Lançon, je n’avais pas envie de tourner la page de cette confession qui m’a fait aimer Philippe comme un ami...

8 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page