top of page

Les étoiles s'éteignent à l'aube

Richard Wagamese

Ce roman habite dans ma bibliothèque depuis le mois d’août et ne demandait rien à personne. Un cadeau de ma meilleure amie, mis de côté en attendant son heure.

Allez savoir pourquoi, son heure est venue avant hier ; le titre poétique où la couleur orange de la couverture, je ne sais pas comment il m’a appâtée mais je me suis laissée tentée par ses pages !

Franklin est un jeune garçon de 16 ans, débrouillard, élevé par « le vieil homme » dans une ferme de la nouvelle Colombie. Un jour, son père le demande : mourant, il souhaite être enterré dans un lieu bien précis, comme un guerrier indien. Commence alors un voyage à cheval et à pieds, dans un paysage sauvage où père et fils vont faire connaissance et apprendre sinon à s’aimer au moins se connaître et se respecter.

J’avais très peur des descriptions de nature, j’avais peur du manque d’action, j’avais peur de m’ennuyer. Mais j’ai eu tort. Je me suis laissée emporter par cette histoire à la fois tendre et forte d’une rencontre et d’une résilience, d’un amour auquel on n’a pas laissé de chance, et d’un autre qui a construit cet enfant qui n’en est déjà plus un.

Une lecture qui réchauffe et qui réconcilie avec un genre, contemplatif, serein et calme.

9 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page