top of page

Les Trois Mousquetaires

Alexandre Dumas

Je continue mon rattrapage de grands classiques de la littérature, ou plutôt devrais-je dire de combler mes lacunes sur la gigantesque œuvre de Dumas, le Grand.


Quel plaisir, mais quel plaisir de lire cet auteur, prolifique, inventif, à l’imagination fertile ! Dois-je rappeler de quoi il s'agit dans Les Trois Mousquetaires ? Comme le Comte de Monte-Cristo, on a tous plus ou moins une idée de ce que cela raconte, servis que nous l’avons été par les (nombreuses) adaptations sur grand écran. J’ai pour ma part été bercée par la version de 1993 avec Charlie Sheen… très très libre adaptation soit dit en passant !

D’Artagnan arrive de sa Gascogne natale à Paris pour devenir un mousquetaire, au service du roi. Il rencontre, les uns après les autres Athos, Portos et Aramis. Ils vont unir leur force pour déjouer les plans du Cardinal Richelieu. Là s’arrêtent les points communs avec le film de mon enfance. Ensuite : intrigues, perfidie, meurtres, conjuration, loyauté, amour, religion…

900 pages d’aventures et de rebondissements, sans aucun temps calme si je puis dire. Chaque fin de chapitre appelait le suivant, et j’ai bien souvent lutté entre fatigue, obligation, et curiosité.

Alexandre Dumas est décidément un auteur que j’aime, et qui réconcilie avec ce que l’on définit comme « grands classiques », et je continue de penser que. Faire lire Dumas aux écoliers leur donnerait davantage le goût de la lecture !

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page