top of page

Où on va Papa ?

Jean-Louis Fournier

A travers ce prix Femina 2008, Jean-Louis Fournier nous fait partager son histoire de papa de deux garçons handicapés mentaux.

Il s’exprime sans filtre, sans faux-semblant et c’est d’une émotion sans borne ! Une phrase, en fin d’ouvrage résume parfaitement ce témoignage poignant : « ce n’est pas triste, c’est étrange, parfois beau ».

Dans la lignée de « Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres » de Maxime Gillio - où il est cette fois question d’une enfant autiste - c’est une ode au rôle de parent, parent d’enfants « pas comme les autres », d’enfants extraordinaires vu de l’extérieur mais tellement difficile à élever de l’intérieur...

Je tire mon chapeau et exprime toute mon admiration à ces papas et ces mamans et vous encourage vivement à lire ces récits!

8 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page