top of page

Poupée volée

Elena Ferrante

Drôle d’impression, cette Poupée Volée m’aura littéralement empêchée de dormir… C’est lecture difficile… bien pus que la saga de l’Amie Prodigieuse parce que c’est brut…

L’héroïne, à travers son récit de vacances et son acte inexplicable (le vol d’une poupée), revient sur son parcours de vie et notamment sur son expérience en tant que mère dénaturée, pour reprendre ses mots… on retrouve les références à une Naples vulgaire et rustre, le culte de l’éducation et du savoir, et le lien fort entre la mère et les enfants… poignant, oui, mais cela demande de la digestion… et je ne le conseille pas aux jeunes mamans…

Ceci étant, c’est une belle expérience de lecture qui montre - si besoin est - le talent de Ferrante à nous faire aimer ses personnages et ses histoires, quelles qu’elles soient !



0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

コメント


bottom of page