top of page

Surface

Olivier Norek

On l’attendait (en tous cas moi) et le voilà... le dernier Norek tout beau tout neuf...

Une super flic de Paris, une opération manquée, un visage défiguré, une mutation forcée, un village paumé, une enquête qui tombe à point nommé et un assassin retrouvé... plein de rimes pour résumer ce chouette polar à la française, écrit avec le brio et le sérieux d’un qui sait de quoi il parle (ça aide d’avoir été flic pour parler des flics).

Mon erreur aura sans doute été d’avoir été écouter Norek parler de son roman, et de savoir du coup à quoi m’attendre (pas dans le dénouement de l’enquête mais sur tout le reste). Je n’ai donc pas eu le plaisir de la découverte totale puisque l’auteur parle bien et beaucoup de son intrigue pendant ses rencontres avec ses lecteurs.

L’affaire est bien ficelée et surtout crédible, mais il y a quelque fois quelques petits raccourcis qui m’ont laissée sur ma faim. Ce n’est pas le meilleur des Norek, mais il se lit bien, avec plaisir et intensité. Et surtout, il laisse une trace...

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page