top of page

Shanghai Baby

Wheihui

La Chine est un pays plein de surprises et nourrit bien des fantasmes. C’est un pays que l’on croit connaître, par les actualités, notamment. C’est cependant un pays qui sait garder ses secrets et ses mystères.

A l’intérieur de ce grand mystère, Shanghai. Métropole à part, un peu comme New-York et les USA. Dans cet environnement si particulier, la jeune Ni Ke, que l’on appelle aussi Coco, se cherche : entre l’amour impuissant de son petit ami et l’appétit sexuel de son amant allemand Mark. Dans les nuits de la perle de l’Asie, elle évolue dans une société de jeunes nantis à qui tout sourit et qui sont pourtant malheureux, au fond.

Elle est une artiste, romancière. Elle cherche l’inspiration qui ne vient que dans la solitude. Déchirée entre ses deux amours, elle tente d’apprivoiser sa culpabilité, elle la combat en même temps qu’elle la nourrit et adopte des comportements répréhensibles aux yeux de l’ancienne génération, celle du respect et du paraître, celle de la discrétion et de la pudeur. Celle de la Chine traditionnelle.

Livre pilonné, censuré, ce récit semi-autobiographique nous dévoile une jeunesse chinoise tellement loin de nos représentations, des femmes si « européennes » en somme et casse les idées reçues que nous nourrissons de bon cœur sur ce pays si beau. Et c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on se rend compte, une fois le livre terminé, que nous avions tort, et que ce que nous pensions vrai est faux

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page